CIF Since 1951

Actualités de la CIF

politique environnementale engagée
shadow
12 Déc 2014

La Compagnie Industrielle des Fibres : vers toujours plus d’efficacité énergétique

La Compagnie Industrielle des Fibres (CIF), implantée à Tanger depuis sa création en 1951, fabrique des produits d’emballage innovants et de qualité destinés à l’industrie. Parfaitement consciente de la responsabilité du monde industriel dans l’émission des gaz à effet de serre et le réchauffement climatique, la CIF mène depuis longtemps une politique environnementale engagée pour limiter son impact sur l’environnement, tout en réduisant sa dépendance au coût de l’énergie. Située à l’orée d’une réserve naturelle protégée, la CIF porte une attention particulière à l’environnement dans lequel elle évolue et a très tôt adopté une démarche responsable de développement durable.

Face à ces enjeux économiques et écologiques, la CIF s’est engagée depuis de nombreuses années dans la mise en œuvre d’une politique visant à améliorer son efficacité énergétique. Un vaste programme de sensibilisation de ses équipes techniques et managériales sur la question des économies d’énergies a déjà été mis en place afin de promouvoir de meilleures pratiques dans ce domaine.

De nombreuses autres actions ont également été entreprises. Dans le but de réduire la consommation énergétique imputable à l’éclairage, des systèmes à basse consommation utilisant des lampes LED sont d’ores et déjà déployés dans l’ensemble de l’usine et de ses bureaux. Un système de surveillance efficace de la consommation énergétique a permis d’obtenir des mesures précises et mener des actions pertinentes. Ainsi, des optimiseurs de puissance ont été installés pour les moteurs énergivores et une optimisation du facteur de puissance (0.97 à 0.99) est obtenue par l’installation des batteries de condensateurs automatiques. Des filtres anti-harmoniques sont également utilisés pour l’ensemble des installations. Des panneaux solaires assurent la production d’eau chaude pour le personnel, et une pompe à chaleur permet la climatisation de l’ensemble des bureaux.

Cette ambitieuse politique d’optimisation du processus de production mise en place par la CIF porte d’ores et déjà ses fruits, puisqu’elle a permis de réduire la consommation énergétique d’environ 2000 mégawatts par an. Loin de vouloir s’arrêter en si bon chemin, l’entreprise entend bien poursuivre ses efforts et affirmer encore davantage son engagement en faveur de l’environnement.